Toute stratégie de référencement naturel doit se penser sur le long terme et s’appuyer sur des données fiables. Pour ce faire, la personne en charge du SEO (search engine optimization) doit être attentif aux évolutions de l’algorithme de Google et des moteurs de recherche en général, définir des indicateurs de performances en fonction de ses objectifs business et de son secteur et avoir une vision à court, moyen et long terme de sa stratégie. Quels que soient ces objectifs ; gain de positions, augmentation du trafic et des conversions, ils doivent s’appuyer sur des données fiables et exhaustives. Combiner données analytics et données SEO est une solution efficace pour couvrir un large spectre de l’écosystème d’un site internet et de ses opportunités.

Dans cet article, nous allons vous présenter trois bénéfices à croiser données analytics aux données SEO.

Identifier ses pages inactives

L’un des objectifs principaux d’un site internet est de générer du trafic issu des résultats naturels des moteurs de recherche afin d’augmenter ses chances de conversions. Certaines pages attirent davantage de trafic que d’autres et il peut être délicat de les distinguer précisément. Une page active désigne ainsi une page qui génère du trafic organique depuis un résultat de recherche en opposition avec une page inactive qui quand à elle ne génère aucune visite depuis les résultats de recherche. Ces pages n’apportent aucune valeur et gaspillent votre budget de crawl. Le budget de crawl fait référence aux ressources allouées par Google à votre site web lors de son passage. Celui-ci étant limité, vous avez intérêt à ce que Google parcourt et indexe les pages les plus importantes et génératrices de valeur.

Identifier vos pages actives ne se résument pas simplement à savoir où elles se trouvent mais également de comprendre quelle typologie de page génère du trafic à partir des résultats de recherche. Des outils de crawl comme OnCrawl permettent de répertorier l’ensemble de vos pages, de les catégoriser par groupes selon vos objectifs et d’en mesurer les performances SEO. A partir de là, vous pouvez y croiser une multitude de données dont vos données d’analytics (nombre de visites, source de trafic, visites à rebond, pages vues, pages vues par visites, temps passé par visites, temps passé par pages, etc.) et comprendre quels segments génèrent le plus de trafic organique et si ces résultats respectent vos objectifs et attentes.

En identifiant vos pages actives, vous pourrez soit :

  • Les conserver et les optimiser afin d’améliorer leurs positions en utilisant les bons mots-clés ;
  • Les conserver et envoyer du jus de lien vers des pages moins actives ;
  • Les supprimer en utilisant des redirections 301 vers des pages qui traitent des mêmes informations.

Selon vos groupes de pages, la stratégie ne sera pas la même. Les pages inactives dans des groupes concurrentiels devraient être votre priorité absolue.

Active pages by groups
Ratio de pages actives par groupes

Mesurer l’influence de la qualité du contenu sur le trafic SEO

L’utilisation d’AT Internet en combinaison avec un crawler SEO peut également vous indiquer l’impact de votre contenu sur votre trafic SEO. Pour optimiser votre stratégie de contenu, il peut être utile de comprendre si la longueur de votre contenu a un impact sur votre taux de rebond. Bien sûr, le taux de rebond dépend d’une variété de facteurs, tels que la spécificité de votre secteur d’activité, la popularité de votre sujet et les éléments SEO on-page. Pourtant, la densité de votre contenu peut avoir un impact encore plus important sur votre taux de rebond et sur vos classements. Dans la plupart des cas, les pages avec moins de 300 mots ont un taux de rebond élevé et un faible temps passé sur le site.

De plus, vous devez tenir compte du fait que vos balises méta ont un effet sur les classements de recherche. Lorsqu’il s’agit de pages actives, les balises meta sont particulièrement importantes : elles peuvent augmenter le classement de vos pages actives dans les SERPs, et donc améliorer votre trafic et vos conversions. En combinant vos données AT Internet avec des données de crawl, vous pouvez mesurer vos balises méta et dire lesquelles sont dupliquées, uniques ou non définies. Techniquement, il s’agit d’envoyer les données analytiques dans la solution de crawl via une requête API. Le croisement des données se base sur les URL de pages, qui est l’élément commun aux deux technologies de mesure (crawl & analytics). Vos titres doivent également être uniques, car un trop grand nombre de titres dupliqués peut réduire vos performances de référencement, et donc minimiser la portée de vos pages SEO actives.

Active pages by words
Page active en fonction du nombre de mots

Détecter vos pages orphelines SEO

Combiner votre données analytics avec vos données de crawl peut vous aider à détecter vos pages orphelines actives. Ces pages génèrent du trafic SEO à partir des SERPs, mais elles ne sont pas rattachées à la structure de votre site web. Cela signifie que votre crawler pourrait ne pas les trouver alors qu’AT Internet en est capable. En effet, le périmètre de tracking analytics peut s’étendre à d’autres types pages comme le trafic SEA, le display, ou encore l’emailing. En somme, toutes les pages que vous déclarez dans l’interface d’AT Internet. Alors que les pages orphelines n’ont pas de valeur SEO et ne font que gaspiller votre budget, les pages orphelines actives sont précieuses, car elles génèrent du trafic qualifié. Vous devriez identifier ces pages avec précision, afin de pouvoir les rattacher à la structure de votre site et maximiser leur potentiel.

Orphan pages

Vous devriez également segmenter votre site web avec des groupes de pages. En effet, il est beaucoup plus facile d’identifier où votre ratio de pages orphelines actives est le plus important. Si vous repérez trop de pages orphelines actives qui sont aussi des pages qui convertissent le mieux, vous perdez des chances de maximiser vos conversions. Vous devriez détecter vos premières pages orphelines actives et voir celles qui génèrent le plus de trafic SEO. Ces pages pourraient être intégrées à la structure de votre site web pour augmenter vos conversions.

En somme, combiner ses données d’analytics avec un crawler SEO pour auditer les performances SEO d’un site web est une stratégie pertinente et payante sur le long terme. Il est essentiel d’avoir une vision exhaustive de ses performances pour remplir ses objectifs business et dépasser la concurrence.